Louis XIV, Marie-Antoinette, S. et moi

OK on a repris le chemin des écoliers. Mais on peut encore se parler de nos vacances ! Aujourd’hui je vous raconte notre escapade à Versailles ! Nous on a profité  d’avoir quelques jours de congés à Paris pour jouer les touristes et faire tous les trucs qu’on n’a jamais le temps de faire. Et on est parti en direction de Versailles !

S. et moi on s’était donné rendez-vous sur le quai du RER à Bir-Hakeim. On a réussi à se caler sur 2 places assises dans le sens de la marche. Dès la station suivante, on s’est félicité de s’être jeté sur ces places-là parce que plusieurs cars de Japonais se sont engouffrés dans le wagon. Les touristes se sont empilés un peu comme des briques de Tetris et on a roulé jusqu’à Versailles.

versailles chateauAvec nos sacs à dos et nos lunettes de soleil, on s’est fondu dans la masse. On a suivi le flot et on est arrivé face au château. De loin on s’est dit : « t’as vu la foule qui est amassée tout autour ! » En s’approchant on a vu que la foule, en fait c’était la queue pour rentrer dans le château… celle des gens qui avaient pré-acheté leurs billets !

versailles1On a pris des photos pour quelques Japonais, on a dû par la même occasion se retrouver sur les photos de plein de touristes, vu comme ça shootait dans tous les sens ! Et puis on a cherché le parc.

Là on s’est démarqué des vrais touristes. Nous le château on s’en fichait un peu. On était surtout venu pour  pique-niquer dans la verdure. Normalement on aurait dû se poser dans les jardins, mais… les jardins sont gratuits sauf le mardi. Et devinez quel jour on était ?

Bref on a joué les radines. On veut bien payer pour un macaron Lenôtre, mais pas pour ses jardins. Du coup on s’est rabattu sur le parc qui lui est gratuit même le mardi.

versailles2On a essayé de se repérer sur le plan. Mais le plan est « inspiré de cartes de l’époque ». Inutile de dire qu’on n’a rien compris du tout. On a  donc demandé notre chemin à un Garde Républicain qui était affecté à la grille du château. Ils sont marrants à la Garde Républicaine, ils avaient envoyé le mec qui a un cheveu sur la langue. Il répétait à chaque touriste que c’était bien la 2-hours line, even with a ticket. Et le « th » anglais avec un cheveu sur la langue, c’est fantastique ! Il postillonnait dans tous les sens, il faisait les Grandes Eaux de Versailles à lui tout seul à chaque « with ».

Nous on n’a pas été vache, on lui a parlé français.

« – Le parc, vous voulez dire le truc gratuit ? »

Nous en chœur : « – Oui »

Et suivant ses indications, on a marché, marché, marché… jusqu’à ce qu’on arrive enfin. versailles9Là on vous donne le tuyau tout de suite : il faut aller à droite ! Il y a un super endroit avec des super tables de pique-nique. Mais comme  personne ne nous avait prévenues, on a pris tout droit. Au bout d’un moment on en avait marre de marcher et surtout on avait la dalle. Alors on s’est posé sur un banc et on a mangé notre salade de millet !

versailles3picnicEt on a repris notre balade. Grand Trianon… Petit Trianon… moutons. Y avait 3 « bergers » qui s’occupaient des moutons, et y avait un promeneur planté derrière la barrière :

« – Vous faîtes quoi des moutons ? Pourquoi il y a des moutons ? »

versailles10Il était quand même pas futé le touriste. Regarde la quantité d’herbe autour de toi, on va pas la manger nous-mêmes ! Et puis Trianon, moutons, Marie-Antoinette, tout ça… Mais en tous cas les moutons ils avaient l’air cool !

C’est là qu’en continuant notre chemin vers la sortie on a vu qu’il y avait une immense prairie avec des tables de pique-nique bien isolées les unes des autres. Mais nous notre pique-nique on l’avait déjà avalé. Donc on était à cours de vivres. Alors on a continué à marcher.

versailles7On a décidé d’aller prendre un dessert en ville. On a trouvé un bus et on est descendu un peu au hasard à l’arrêt « Place du Marché » en se disant qu’on devrait y trouver de quoi se restaurer. Et là on a été un peu déçu. En fait à part autour du château, presque tout était fermé. On a quand même trouvé de quoi grignoter et on est reparti en faisant un détour pour retrouver une copine, Versaillaise depuis peu. Elle nous a fait découvrir un endroit très sympa et beaucoup moins touristique : le Domaine de Madame Elisabeth.

versailles17versailles14Bref, notre escapade à Versailles était sûrement beaucoup moins intello que si on avait visité la Galerie des Glaces, mais nous au-moins on a bien rigolé !

Callie

Publicités

3 réflexions au sujet de « Louis XIV, Marie-Antoinette, S. et moi »

  1. Je ne savais pas que votre escapade à Versailles était toute une aventure ! Waouh ! J’adore : les touristes Japonais, le Garde républicain, votre marche de 3km à pieds ça use ça use… mdr.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s